« Un repas fin, ça commence par l’odeur. Ensuite intervient le regard. C’est seulement après que le goût entre en jeu. C’est ça, l’esprit d’un grand dîner:l’essentiel est dans la mise en scène. » (p.123)

Pour une rentrée littéraire sur les chapeaux de roues ! Attention âmes sensibles s’abstenir !

Le jeune auteur brésilien Raphaël Montes, nous embarque dans une aventure abracadabrante dont on ne sort pas indemne. Dante, Miguel, Hugo et Leitano sont quatre amis d’enfance qui ont décidé d’emménager ensemble à Rio et partager une collocation. Désormais jeunes adultes, certains aspirent à réaliser de grandes choses et débuter une belle carrière grâce aux nombreuses opportunités qu’offre la capitale. Tous sont excités de vivre leur nouvelle vie. Malheureusement, certain ne tardent pas à révéler leur vrai visage et sont désormais bien loin de ce qu’ils avaient été à l’adolescence.

L’un d’entre eux ne va pas se gêner à détourner l’argent qui était réservé à payer le loyer pour financer de menus plaisirs et mettre en péril la colocation.
Lorsque le pot aux roses est découvert les quatre amis ont une dette astronomique auprès de l’agence immobilière responsable du bien mis à la location.

Il faut alors trouver une solution au plus vite afin que les parents mis au parfum ne rappliquent pour ramener leur progéniture au bercail. Certains esprits dérangés vont alors proposer des dîners secrets de viande de mouette à des prix inabordables. Une fois la question de l’approvisionnement de viande de mouette réglée, l’annonce de ce type de dîner à Rio trouve rapidement son public, qui vient et en redemande. Leur credo serait « aimez-vous, les uns autres et tout particulièrement avec une sauce à échalote ! »

Les quatre amis tombent alors dans une spirale infernale et immorale pour assouvir les appétits cannibales. Leur rencontre avec un certain Umberto ne va rien arranger et va les encourager à organiser toujours plus de dîners, toujours plus risqués. Pour supporter les horreurs qu’ils commettent pour chaque repas, certains tombent dans l’alcool, d’autre dans la drogue multipliant ensuite leurs maladresses, les oublis, ces pieds nickelés du crime vont tous courir à leur perte. Une seule question : tombera ou ne tombera pas ?

Dans un rythme haletant, l’auteur ne ménage pas son lecteur, lui faisant vivre des sensations fortes dans le détail des descriptions qui sont à la limite du supportable avec une incroyable désinvolture. L’horreur magnétise le lecteur qui ne lâchera pas ce roman sans savoir ce que vont devenir ces quatre compères.
On est très loin de ressentir de la gourmandise pour les mets savoureux qui y sont évoqués dès lors que l’on sait ce qu’il y a dans les assiettes des convives.

Un roman prenant mais déroutant !

Titre Dîner secret
Auteur Raphael Montes
Edition Le masque
Date de parution 20180912
Format 14 x 22,5 cm ; 336 p.
ISBN 9782702448618

Raphael Montes est né en 1990 à Rio de Janeiro où il a suivi une formation d’avocat. Passionné par le genre policier, il a publié des nouvelles dans plusieurs revues, dont le prestigieux magazine américain Ellery Queen Mystery Magazine. Son premier roman, Suicidas, lui a valu d’être sélectionné pour un grand nombre de prix, dont le prestigieux Prix São Paulo de Littérature. Jours parfaits, son second roman, est déjà un best-seller au Brésil. Il sera publié dans neuf pays et adapté au cinéma par le producteur brésilien Rodrigo Teixeira (Frances HaNight Moves). 

Source : Éditions JC Lattès