Le 1er juin, le premier tome de la série littéraire Agatha Raisin la quiche fatale était publié en version française par les éditions Albin Michel. A découvrir, une truculente  enquête culinaire et policière !

 

Agatha Raisin enquête- La quiche fatale

M.C Beaton

Traducteur : Esther Ménévis

Editions Albin Michel

Date de parution : Juin  2016

ISBN :  9782226317322

Format :18.3  x 12.5 cm - 324 pages

 

 

 Agatha Raisin, working girl londonienne invétérée décide de vendre son agence de communication sur un coup de tête et de prendre une retraite paisible dans une contrée anglaise des Costswolds. Entre lecture d’Agatha Christie et dégustation de plats cuisinés, elle tente de s'occuper mais elle doit avouer qu’elle se meurt d’ennui. Pour montrer qui est la patronne dans le village où elle possède sa résidence, elle décide de participer à un concours de cuisine où elle espère briller en raflant le 1er prix. Elle ne va pas se risquer à mettre la main à la pâte., en bonne citadine, elle décide d’acheter une quiche chez un traiteur renommé et se présente avec cette préparation le jour J du concours. Rien ne se passe comme elle l’avait  prévu. Le président du jury prend le temps de déguster chaque tarte, et gâteau, décide finalement d’attribuer son prix à une autre femme qu’Agatha. Révoltée, elle quitte ni une, ni deux le lieu du concours, non sans avoir envie d’envoyer sa quiche à la figure du président mais elle se contient en lâchant tout de même quelques insultes bien senties.

Le lendemain, contre toute attente, elle est surprise de voir que les feux de la rampe ou plutôt les phares des voitures de police sont braqués sur elle. La police, chez elle, lui apprend qu’elle est accusée d’homicide sur le président du jury du concours qui serait mort par ingestion de quiche aux épinards. Sous l’incitation de sa femme, ce dernier se serait envoyé avec quelques lampées de whisky quelques parts de la quiche d’Agatha qui lui ont été fatales !!!! Verdict : Empoisonnement à la ciguë. Tel un Socrate, il quitte le théâtre de la vie ou plutôt il débarrasse le plancher. Et c’est là que les ennuis commencent pour Agatha. On lui demande de refaire sa fameuse recette de quiche sous l’œil attentif d’un agent pour reconstituer les conditions de préparation de l’arme du crime. Mise à jour, elle doit avouer qu’elle est une quiche en cuisine et que pour ne pas passer pour une tarte, elle a choisi la tricherie à son menu. Diantre, quelles infamies !! La nouvelle se répand dans tout le village, discréditant Agatha qui est doublement coupable. Les habitants, à vrai dire surtout les habitantes, sont choquées d’avoir une tricheuse parmi elle, un peu aussi d’avoir une criminelle.

Alors qu’Agatha est blanchie judiciairement, elle décide de mettre à jour l’auteur de ce crime odieux. En bonne Agatha qui se respecte, elle part jouer les Hercule Poirot pour couper court aux rumeurs. Elle retrousse les manches de son chemisier et se lance dans une grande enquête pour élucider qui est cette tueuse à la quiche. Qui lui veut du mal ? Pourquoi avoir maquillé le meurtre pour la désigner coupable ? Dans quelle gorge cette quiche est-elle restée en travers?

Un roman tout en drôlerie, truffé de petites perles d’humour anglais qui ne vous laisserons pas de glace. De succulentes prémisses d’une série littéraires qui promet de belles aventures à lire cet été au soleil ou à défaut bien au chaud avec un thé accompagné de quelques crumpets.