Le 1er juin, Michèle Barrière publiait sa dernière enquête culinaire avec Meurtres trois étoiles et nous plonge ainsi dans le Lyon des années 30 au temps de la Mère Brazier.

 

Meurtres trois étoiles

Michèle Barrière

Editions LGF

Collection  Le Livre de poche Policier

Date de parution : Juin  2016

ISBN : 9782253191216

Format :18  x 11 cm - 256 pages

 

Meurtres trois étoiles est un roman policier excellemment documenté, l’auteur ayant le souci du détail pour faire revivre Eugénie Brazier en 1933 dans ses cuisines. Les descriptions des préparations, des plats sont d’une incroyable justesse.  Le moindre geste, la moindre émotion ou sensation culinaire est dépeinte très précisément permettant au lecteur de vivre simultanément plaisir de lire et plaisir culinaire. Le tout magnifiquement agrémenté d’une intrigue policière aux petits oignons !

Dans ce roman, Adrien Savoisy reprend du service! Journaliste culinaire pour la radio Le Poste de Paris, il entreprend un reportage sur les femmes cuisinières . Il part alors pour Lyon  pour rencontrer Eugénie Brazier. Il souhaite décrypter qui est la femme qui se cache derrière les deux fois 3 étoiles du guide Michelin pour ses restaurants.  C’est l’occasion inespérée d’être en arrière cuisine, de regarder par-dessus l’épaule d’Eugénie Brazier, de la voir diriger son personnel, d’assister au mijotage des sauces, à la confection de sa célèbre volaille demi-deuil, de son saucisson, et de ses quenelles.

Pendant qu' Adrien Savoisy est attribué à la pluche, le lecteur se laisser porter par les mots, par les saveurs,  par le glapissement des sauces dans les casseroles, par les arômes qui s’en dégagent. Cette délectation va alors se rompre à l’annonce d’un meurtre d’un des commis de la Mère Brazier. Adrien Savoisy laisse tomber économe, carottes et poireaux pour mener l’enquête. Qui est l’auteur de ce crime dans les cuisines de la plus grande chef de son temps ? Eugénie reprend toute  fois du poil de la bête et confectionne un gargantuesque festin pour la venue  du maire de Lyon, Edouard Herriot. A nouveau, c’est l’extase du lecteur de retrouver à nouveau Eugénie aux fourneaux. Mais cette aventure culinaire va tourner en eau de boudin. Edouard, à peine son déjeuner terminé, finit aux urgences déclarant des signes d’empoisonnement. Une double enquête se joue alors et une question persiste :  Qui en veut autant à Eugénie Brazier ?

Vous le saurez, en vous délectant de chaque page de ce livre !

Un roman à dévorer sans hésitation et sans modération.

 

Ma note : 9/10