« la faim et le manque exacerbent tout ce que nous ressentons. » (p.287)

La quarantaine approchant, Jeanne ne mène pas la vie qu’elle aurait aimé vivre. Depuis toujours, elle est le vilain petit canard de la famille essuyant sans cesse les railleries d’une mère dont elle dépendante financièrement.

Lorsque son petit ami la quitte lâchement, elle est au bord du gouffre. Elle ne voit aucune perspective d’avenir pour sa vie personnelle et professionnelle.

Alors pour noyer son désarroi, ses amis les plus fidèles sont le pot de Nutella, les paquets de chips et de bonbons, l’aidant à augmenter son tour de taille et à perdre son estime de soi.

Ronchon, râleuse et parfois un peu Calimero, elle ne cesse de pleurer sur son sort. Sa sœur, n’en pouvant plus de supporter sa mauvaise humeur, décide de prendre les choses en main et de lui offrir des vacances quelque peu particulières pour son anniversaire : une semaine de jeûne tous frais payés pour se recentrer sur elle-même et se retrouver.

Mise au vert, et rencontres épicées sont au rendez-vous de ce séjour qui s’annonce mouvementé! Seule ombre au tableau, Jeanne ne devra plus manger durant huit jours. Adieu, bonbon, chocolat et autres réjouissances sucrées !

Bonjour les bouillons clairs, les tisanes, les couvertures qui grattent et les longues heures de marche au milieu des prés! Réussira-t-elle à affronter une telle épreuve sans piquer de crise de nerfs ??? Vous le saurez en dévorant ce roman garanti 0 calorie et 100 % fous rires.

Titre Parler ne fait pas cuire le riz
Auteur Cécile Krug
Edition Flammarion
Date de parution 20170405
Format 21 x 13.6 cm ; 300 p.
ISBN 9782081395282

Cécile Krug est coach de vie pour les femmes et romancière. Demain matin si tout va bien, son premier roman, a été publié en 2004.